Enseignement Catholique en Nouvelle-Calédonie

Développement durable
et pratiques scientifiques

Dossier suivi par Paul WONGSOWIKROMO. tél: 23 24 02 mail: paul.wongsowikromo@ddec.nc

ANNÉE 2021

JDD devant les élus

Le 25 juin 2021, les jeunes de l’opération Jeunesse et Développement Durable(JDD)  ont présenté leurs projets devant les élus de la province sud.

Moment intense d’émotion tant les projets sont innovants.

Cela va de la création d’une chaine you tube par les élèves du collège de la Conception (CEA Conception En Action). ou la création d’un sentier de forêt sèche au collège Champagnat….. C’est l’occasion de faire le point sur les besoins de chaque établissement, pour enfin partager un repas avant le retour en établissement. Bravo les jeunes, pas simple d’être devant un parterre d’élus!

Aire éducative environnementale d’UNIA

Le 22 juillet 2021 a l’instar de l’AEE de Touaourou ce jeudi a marqué la mise en place de l’AEE d’UNIA focalisé sur sa mangrove. Ainsi l’école d’Unia de la DDEC a pu échanger avec les anciens et les plus jeunes.

Que de changement !!! les vieux allaient à pied jusqu’à Touaourou !!! Il n’y avait de cantine !!! Comment ont-ils fait ?

Autant de questions auxquels les anciens ont tenté de répondre. Merci a eux et a cette belle initiative.

Journée de la tortue

Journée de la tortue à l’ile des pins le 8 et 9 juillet 2021 Cet évènement est organisé dans le cadre des journées tortues par le comité local de l’ile des pins avec la province sud. La matinée de ce vendredi a débuté par une cérémonie coutumière avec des chants et des danses exécutés par les élèves.

Toute la journée a été ponctuée d’activités proposées par les classes via des jeux et animations autour de la tortue. En parallèle d’autres associations proposaient des animations pour compléter l’information sur la tortue.

Merci aux élèves et aux équipes pour leurs propositions extrêmement riches qui se retrouverons sans doute lors de la fête de la science le 30 septembre 2021 au Mont Dore.

Les trophées bleus récompenseront les 7 projets les plus innovants dont les objectifs sont de valoriser la protection des océans ou d’œuvrer pour le développement durable bleu.Trois de nos élèves de Terminale générale (Sianie CHOTAN, Priscilia LERANDY et Julien CAGNIART) ont présenté leur projet nommé « Bleu Clair » aux Trophées Bleus dimanche 6 juin à l’ile aux Canards et ont reçu le prix établissement scolaire. Ceci va leur permettre d’empocher la somme de 250 000 Frs pour mener à bien leur projet d’ici 2022.Ce projet consiste en deux applications numériques, l’une dédiée aux plus jeunes (à partir de 6 ans) et une seconde adaptée à tous les âges qui permettront de contribuer à la sensibilisation et la préservation du milieu marin

Le muséum est en mission scientifique sur le territoire

ANNÉE 2020

Actuellement nous testons avec le gouvernement, plus particulièrement l’ACE l’Agence Calédonienne de l’Energie, le jeu Tricolo.

Il est destiné a sensibiliser les jeunes aux économies d’énergie. Il est testé a l’école du Sacré Cœur, a Sainte Thérèse de Yaté et enfin la semaine prochaine au Collège Jean Baptiste Vigouroux a Poindimié.  Merci aux équipes et aux animateurs animatrices qui se sont prêtés au jeu.

Projet JDD au collège de la conception

Les jeunes s’occupent de la biodiversité

La province Sud a lancé cette année le dispositif A2E, pour aires éducatives environnementales, dans 23 sites, entre Bourail et l’île des Pins. L’objectif : sensibiliser la jeunesse à la préservation de la nature.

Forêt sèche, maquis minier, mangrove… La diversité ne manque pas dans la nature de Nouvelle-Calédonie, en général, et de la province Sud, en particulier. Mais cet environnement reste un bien commun fragile et c’est pourquoi la Maison bleue a lancé le dispositif des aires éducatives environnementales (A2E). Le but est de sensibiliser les plus jeunes à la préservation de cet environnement par la transmission d’un savoir-faire et de connaissances.

Ces A2E sont au nombre de 23 au total pour 2020. Elles sont réparties entre neuf communes de la province Sud, toutes liées à un établissement scolaire et gérées via un projet de classe par des élèves, de la primaire au lycée. Le site doit impérativement se trouver à proximité de l’établissement voire à l’intérieur. Parmi les actions qui y sont menées, la plantation et la restauration d’un milieu sur un site naturel ou aménagé (forêt sèche, forêt humide, maquis minier, marais, mangrove, rivière…) ou l’aménagement d’un espace permettant l’acquisition de connaissances, environnementales et écologiques. L’A2E peut alors être matérialisée par un potager, une butte de permaculture, une mare, un mur végétal, un jardin à papillons, botanique, médicinal…

Papillons, forêt sèche et plantes médicinales

Ce dispositif s’appuie également sur des acteurs du secteur pour la transmission de leurs connaissances aux élèves et qui sont associés en fonction des thèmes abordés dans le projet de classe. Le panel des intervenants est très large, puisque les acteurs peuvent être des professionnels, ONG, associations environnementales, riverains, maisons de quartier, commerçants et artisans, organismes solidaires ou encore des institutions.

Retardés par la crise sanitaire, ce n’est que ce mois-ci que certains élèves ont pu commencer leur projet. C’est bien entendu Nouméa qui compte le plus de projets, avec neuf A2E réparties dans la capitale. La commune de Dumbéa en compte quatre, dont un jardin à papillons au collège Edmée- Varin, à Auteuil. Les projets sont extrêmement variés avec de la gestion de forêt sèche au collège de Sainte-Marie à Païta, à Kaméré ou encore à Champagnat, de la préservation de mangrove aux collèges de Boulari et de la Conception, au Mont-Dore, ou encore des jardins kanak au collège La Colline de Thio. Il y est développé champs traditionnels et plantes médicinales.

À terme, ce nombre d’aires doit être encore développé et de nouveaux projets verront le jour au fil du temps au sein des établissements scolaires de la province Sud.

« Que chaque élève ait une expérience environnementale au cours de sa scolarité »

Philippe Blaise, premier vice-président de la province Sud en charge notamment de l’environnement

À partir de quel constat est né ce projet ?

L’idée part d’une remise à plat des aires de gestion environnementale. On a trouvé qu’elles avaient un aspect trop scientifique et ne touchaient pas un public de scolaire assez large. Avec Suzanne Wilson (chargée de la sensibilisation et de l’éducation à la Direction de l’environnement, NDLR), et pour le même budget, on a décidé de lancer ces aires éducatives environnementales pour justement faire en sorte qu’un maximum d’élèves soit concerné. Cette année, on se retrouve ainsi avec 23 projets, partout en province Sud (contre 8 AGE avant, NDLR). Et ils sont très variés, puisqu’on va de la plantation de forêt sèche à la gestion d’un jardin à papillons en passant par des jardins traditionnels.

Pour quels objectifs ?

Le but, c’est que chaque élève puisse avoir une expérience pour s’initier à la préservation de l’environnement au cours de sa scolarité. Il faut bien comprendre que les anciennes générations avaient une relation très différente avec la nature. On était dans la destruction, c’était comme ça. Aujourd’hui, notre rapport a changé, avec le besoin de préserver et de replanter. Mais il est nécessaire que ce changement passe par l’éducation, parce que les gens ne peuvent pas deviner si on n’explique pas.

Comment doit évoluer le projet ?

Les 23 aires sélectionnées pour ce millésime 2020 ont fait l’objet d’un appel à projets. Certains dossiers n’ont pas été retenus parce que pas encore assez matures, mais ils pourraient voir le jour plus tard. L’objectif recherché est d’avoir de plus en plus d’aires au fil du temps. Nous, province Sud, serons là pour accompagner les lancements avec un soutien technique. Encore une fois, la sensibilisation à la préservation de la nature doit toucher un maximum d’élèves.

A.B.

Référent EDD îles

A2E Sainte Marie

A2E Bourail

Eco quartier DSM

ANNÉE 2019

Le 14 septembre 2019 le centre culturel Tjibaou accueillait plus de 500 élèves de la DDEC pour la fête de l’école calédonienne.

De nombreux projets citoyens ont été présenté menés par des enseignants motivés qui ont pu échanger des pratiques idées et contacts.

Ci-après quelques photos, belle journée qui met en valeur l’école et les citoyens en devenir.

Ici parmi tant d’autres qui le méritent aussi un focus sur la mangrove d’Ouvéa présentée par les élèves de l’école St Joseph a Ouvéa. Eh oui il y a une mangrove a Ouvéa et c’est une exception mondiale sur ce type configuration d’écosystème !!!!

 

Merci à tous et toutes pour votre participation

Une journée de remise des trophées JDD « collège lycée » a été organisée au centre culturel Tjibaou le 13 octobre 2019

Les établissements de la DDEC qui ont participé ont été récompensé pour leurs projets.

Bravo à ces jeunes qui s’engagent dans la voie du développement durable.

Pour la première fois la semaine du 29 juillet au 2 aout l’équipe du parc de la rivière bleue accueillait une classe de la DDEC .

La semaine a été ponctuée d’activités pédagogiques autour des sciences, du développement durable et des activités physiques. Tout au long du séjour, les élèves ont acquis ou consolidé leurs connaissances en français, mathématiques sans s’en rendre compte.

La semaine s’est achevée par une restitution de l’école aux responsables du dispositif ravis du résultat.

Bravo à tous et a toutes.

Fabrication de composteur au Collège Sainte Marie de Paita.

Du 15 au 19 juillet 2019

L’APEP accueillait le stage sur l’Éducation au Service de la Terre. Une première en province sud, ce stage a bouleversé les pratiques d’une trentaine d’enseignants. Les formateurs canadiens nous ont apporté des pratiques alternatives tant dans le domaine pratique que théorique. Pour mémoire deux lieux de pratiques ont été fléchés l’école Cluny ville et de la conception. Fait notable et en lien direct avec les réformes la présence de collègues de collège.

Electropermaculture

Dans le cadre de d’un projet pédagogique le documentaliste du collège Guillaume DOUARRE à mis en place l’electropermaculture dans les cultures de taro avec ses élèves.

Il s’agit la aussi d’un essai d’amélioration des cultures et un prétexte pour faire passer les apprentissages et compétences autrement. Bravo pour cette initiative. 

Semaine du développement durable à ANOVA

Cette semaine le lycée Anova organise sa semaine.du développement durable. A la clé de nombreuses sorties et initiatives mises en valeur (agriculture, déchets,….) 

Belle initiative qui vise vise bien sur le bien être si on veut avoir une vie d epicure. Cf la professeure de philosophie

Ecole St Joseph BOURAIL

L’école primaire  Saint-Joseph de Bourail n’est pas en reste en matière de création.  Ici une illustration du dynamisme de l’équipe et de la communauté éducative qui nous réserve de belles surprises pour le reste de l’année. 

École de CANALA

Ce 26 juin 2019. En.JP Journée Pédagogique

Nous avons découvert des travaux autour du développement.Durable.

Ici une planche sur les plantes leurs noms, propriétés caractéristiques en photos.a.BRUIREU.

École de la Conception

A l’occasion de la fête de fin de période à  l école de la conception, des cadeaux en matériaux recyclables et des tableaux reflétant les communautés du bassin.

C’est en ce moment, le 14 juin 2019, que les élèves de la DDEC de l’école de Cluny Conception et du collège présentent leurs projets développement durable qu’ ils mèneront. Un première sur le pays.

Bravo 

Visite de l'amborella

En matière de développement durable le gouvernement calédonien engage ce bâtiment sur diverses opérations de préservation de l'environnement. Ce navire est visitable par les scolaires. De belles découvertes tant humaines qu' en terme de métiers sont profitables à la fois pour les petits comme les grands.

École Dumbéa sur Mer

DSM et l'aquaponie

L'école de Dumbea sur mer, vous présente sa nouvelle création suite a son plébiscite lors de la fête de l'école calédonienne. Ici le système amélioré en colonne pour la culture de fraises. Bon appétit

École St Michel OUVÉA

St Michel OUVEA

Un exemple d'innovation qui favorise le climat scolaire et le bien-être. L'école de Saint Michel à Ouvéa a mis en place un conseil d'enfants où sont traités entre pairs leurs soucis quotidiens. ils l'ont ensuite présenté le lundi à toute l’école. Ici une conseillère qui glane les propositions d'amélioration. Bravo belle initiative

COLLÈGE F. ROUGE

Un collège qui agit

Ce 15 mai 2019 le collège Francis Rougé de Thio est venu présenter à la province sud (avec une équipe de 2 professeurs et une élève) son dispositif d'Aire de Gestion Éducative. Il est situé dans un véritable sanctuaire. Il s'agit de l'ilot Lacombe, un bijou de nature.

COLLÈGE F. ROUGE

FELICITATIONS

Les élèves du collège F. ROUGE ont remporté le concours australien de la biodiversité. La remise des récompenses aura lieu le 22 mai 2019.

ANNÉE 2018

VILLAGE DES SCIENCES A OUVEA

L’intérêt du site est multiple.

-Susciter l’intérêt des enfants pour les métiers scientifiques.

-Illustrer concrètement la science par des manipulations simples pour comprendre les enjeux et les ressources de la Nouvelle Calédonie.

-Rencontrer des spécialistes de renommée internationale et voir combien ils sont abordables.

Pour cela plusieurs propositions :

Des visites à bord du navire de l’expédition la planète revisitée. Des expériences menées avec eux en TP. Par exemple réalisation d une marée pedagogique, découverte des techniques d échantillonnage, étude de la laisse de mer, étude du plancton a l’aide du microscope binoculaire, exploitation numérique des données (création de fiches biologiques)….

 

L’ensemble est mené et animé par des membres du Musée National de l’Histoire Naturelle et de la Mission « la planète revisitée ».

Nos élèves de Pouébo actuellement participent aux opérations, a noter que la mission la planète revisitée passe sur National Géographique ses émissions de par le monde.

Les Nouvelles : 400 élèves de Cluny sensibilisés à l’environnement et à la santé

Fête de la science

Cliquez sur l’image pour vous inscrire en cette année 2018.

Pour information, l’école St Michel d’OUVEA est organisatrice sur l’île cette année

Olympiades géosciences

Vendredi 25 mai au lycée la Pérouse a eu lieu la remise des récompenses pour les olympiades de géosciences.

Cette année des élèves du Lycée Blaise Pascal et du Lycée Anova se sont distingués.

Bravo à eux et à leur entourage

APICULTURE ET AQUAPONIE

Apiculture et aquaponie​

Le vendredi 25 mai 2018 un stage apiculture et aquaponie a été l’occasion de donner des idées aux équipes éducatives de faire passer les messages autrement.

Beaucoup de questions et d’échanges de pratiques pour des enseignants qui en redemandent mais aussi les élèves qui étaient présents.

Regroupement des référents EDD côte EST

Au programme
 
– les dispositifs Provinciaux Nord, le plan climat, la gestion des déchets (DDE Direction de l’Environnement)
– le RAPI qui peuvent aider les équipes éducatives dans les activités périscolaires notamment.(DEFI Direction de la Formation et de l’Insertion)
Le tout s’est terminé par des échanges de pratiques et de contacts très fructueux illustrant ainsi l’ODD 17 (qui est les relations entre partenaires).
La province Nord nous a gracieusement mis a disposition la salle de commission.

Le stage ODD12 
"Consommation responsable"

Algues, tressage de papier, fabrication de savon solide et  réutilisation du plastique.
Des pistes d’atelier, EPI, d’AP..
Au DEF le 7 septembre 2017.

Les référents EDD de la côte EST (secondaire et primaire)

On aperçoit les représentants des  Collège de Tye, H.Bonou , l’école d’Ometteux et le LP G Rivat.
Regroupement fructueux ou de nombreux objectifs développement durable ODD ont été évoqués, et des liens tissés.

Stage consommation responsable

Le 7 septembre 2017 un stage consommation responsable a  lieeu au DEF.
Au menu-Les algues-le recyclage du papier et du plastique et la fabrication de savon.

La semaine européenne de réduction des déchets

Formulaire Inscription Aire Gestion Educative

Les ambassadeurs jeunesse et le développement durable

Le Collège Sacré Cœur expose ses projets en particulier l’implantation de ruche dans le collège. Ces points d’étapes se font par les élèves.
Cela illustre l’ODD4 et 2

les ambassadeurs JDD du collège Francis Rouge de Thio qui exposent leurs actions . Entre autre plantations d’arbres autour du collège en se servant d’une serre. Ils étaient accompagnés de leurs professeur Maria.
Cela illustre les adaptations face aux changements climatiques ODD 14, ODD4 et ODD17 (la participation et la mise en relation avec les divers acteurs).

Le collège Champagnat de la Vallée des colons. Créer un espace détente pour les élèves  tel était le projet mené par les élèves de 3eme.
Cela illustre l’ODD4 et la solidarité

Ici en présence des ambassadeurs Jeunesse et Développement Durable qui ont d’ailleurs exposé leurs projets samedi 22 juillet toute la journée avec les autres établissements.
Une serre pour leur plantation a été remise en service a cet effet.

Stage EDD avec les professeurs référents

Stage EDD avec les professeurs référents de certains établissements.
Le matin outils de développement durable: savon, définition, consommation responsable….
L’après midi visite d’une ferme aquaponique (OOD 2 « zero faim et agriculture »).
 
Journée très riche en échanges

Stage ODD2

Stage du 28 avril 2017 EDD et pratiques en aquaponie dans une ferme pas comme les autres.
Ici les enseignants de Blaise Pascal, Saint Marie, Do Neva, LPMC, Jean 23 en visite.

Labellisation des établissements module zéro faim ODD 2. Les ODD objectifs de développement durable sont au de nombre 17. Nous avons abordé le label E3D de l’académie et les pratiques scientifiques. L’après-midi nous avons été sur le terrain appliquer l’ODD 2 la production agricole qui a pour but de prodiguer de la nourriture à tous. À ce sujet, là production aquaphonie est une solution pour lutter contre la faim dans le monde. les questions ont fusé de toutes parts. Les enseignants y ont vu des aspects concrets transposables tant pour leur pédagogie que personnel.  Les 7 stagiaires m’ont redemandé le même stage tant il fut apprécié.
La ferme se situant au Mont Mou, certains stagiaires résidents in situ ont été surpris par son existence.  
D’autres domaines ont été abordés sur fond de dégustation et de démonstration …
Apiculture. Permaculture, Marché, Emploi ( métiers, filières….) bref les trois piliers de développement durable.

Paul WONGSOWIKROMO